Sylvain Staub & Alain Garnier - CEO Datal Legal Drive I CEO Jamespot

DATA LEGAL DRIVE conforte sa position de N°1 français des logiciels RGPD en rachetant son concurrent Captain DPO

En 2 ans, la legaltech DATA LEGAL DRIVE a séduit plus de 400 entreprises avec son logiciel de pilotage de la conformité RGPD, recruté 25 collaborateurs et bouclé une levée de fonds d’1 M€ auprès du Groupe Lefebvre-Sarrut, leader européen de contenu juridique.

Elle initie désormais sa croissance externe en rachetant son concurrent CAPTAIN DPO, et se positionne comme une alternative française à l’américain One Trust.

La startup, qui affiche une croissance trimestrielle moyenne de 42 % depuis sa création, conforte ainsi son ambition de tripler son chiffre d’affaires et le nombre de clients en 2020.

« Nous avons initié le mouvement comme pionniers de la conformité RGPD en mode SaaS avec CAPTAIN DPO.

Le marché s’accélère et se concentre, et nous sommes ravis de donner à nos clients de nouveaux outils de pilotage avec ce rapprochement.

Cela positionne Data Legal Drive comme solution leader autour du RGPD dans un moment ou les entreprises et le secteur public ont à déployer des solutions pour rester conformes à moindre coût et en minimisant leurs risques.

Enfin, JAMESPOT continue sa croissance forte et se concentre sur les fondamentaux qui ont fait son succès : Réseau Social d’entreprise et Plateforme Collaborative pour fournir la meilleure Digital Workplace du marché ».

Alain Garnier - CEO de Jamespot

Retrouvez le communiqué de presse complet

Télécharger

« Les fonctionnalités de nos deux logiciels sont similaires et nous allons pouvoir en mutualiser les atouts. Nous avons travaillé pour que nous puissions migrer rapidement les clients de CAPTAIN DPO, en leur apportant le fruit de l’expérience que nous avons développée et le contenu juridique et technique présent dans DATA LEGAL DRIVE.

Cette acquisition nous permet de nous renforcer comme n°1 français des logiciels RGPD, au moment où beaucoup d’entreprises doivent accélérer leur mise en conformité ou doivent la pérenniser en la digitalisant.

Au-delà d’une réglementation stricte et fortement sanctionnée, le RGPD doit aussi être compris comme un moyen de sécuriser les traitements de données personnelles de plus en plus nombreux et complexes dans les entreprises.

Et bien plus, il s’agit d’encadrer le respect de la vie privée de chaque salarié, chaque client, chaque prospect, c’est-à-dire chacun d’entre nous, dans une économie de big data où le respect de la privacy doit devenir une valeur éthique »

Sylvain Staub, CEO & Co-Founder de DATA LEGAL DRIVE