« Ce que le juriste décrypte, l’ingénieur informatique applique (dans la mesure du possible) »

Il est intéressant et peu surprenant de constater que la CNIL habilite de nombreux experts dans ces deux matières dans l’objectif d’effectuer des contrôles dans le cadre de traitements de données mis en œuvre pour le compte de l’Etat.

En effet, le #RGPD nécessite une coopération entre les différents services d’entreprise qui disposent de leur propre technicité dans leur champ de compétence pour veiller à une application efficace des principes et des règles qui découlent du Règlement.

Plus particulièrement, l’expertise juridique permet de comprendre l’ensemble des règles dont le respect est attendu, et l’ingénierie informatique se trouve en mesure de prendre position sur ce qu’il est possible d’entreprendre en termes de mesures techniques et organisationnelles nécessaires à la protection à tous niveaux des données personnelles.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041785997&dateTexte=&categorieLien=id